Agri79 Informations 09 novembre 2017 à 08h00 | Par Christelle Picaud

15,6 °C, la température moyenne est exceptionnellement chaude

Le niveau de précipitations est faible en 2017, mais pas exceptionnel. Le niveau des températures jamais atteint, rend en revanche l’année particulièrement difficile.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L’indice d’humidité des sols (courbe prune sur le graphique) illustre une année particulièrement sèche. La faiblesse des pluies, conjuguée aux fortes températures, explique ce phénomène. 
La médiane n’a été franchie que 40 jours en plus d’un an (en mars 2017, quelques jours fin juin 2017 et à la mi-septembre).
L’indice d’humidité des sols (courbe prune sur le graphique) illustre une année particulièrement sèche. La faiblesse des pluies, conjuguée aux fortes températures, explique ce phénomène. La médiane n’a été franchie que 40 jours en plus d’un an (en mars 2017, quelques jours fin juin 2017 et à la mi-septembre). - © Météo France

La situation est rare, mais pas exceptionnelle, sauf sur « le niveau des températures », précise Rémy Fruchard, délégué Météo France. La moyenne sur les dix premiers mois de l’année 2017 est de 15,6 °C (*) quand la moyenne interannuelle depuis 1959, sur dix mois également, est de 14,7 °C. « 0,9 °C au-dessus de la moyenne, ça ne s’était jamais vu. Le phénomène de réchauffement s’accentue depuis le début des années 2000. Il s’accélère même », juge l’observateur.

Plus d'infos dans le journal Agri 79 du 10 novembre 2017

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. AGRI 79 Informations se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui