Agri79 Informations 15 novembre 2013 à 08h00 | Par Catherine Longueville

Charolais - Quatre cents charolais de l’Arc atlantique attendus à Tech’Élevage

Une nouvelle page se tourne pour les sélectionneurs charolais. Le concours régional de l’Arc atlantique est cette année associé à des concours laitiers, caprins et aux Ovinpiades dans le cadre du nouveau salon Tech’Elevage.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Femelles de l’élevage Prain de Loire-Atlantique, lauréates du prix d’ensemble femelles 2012.
Femelles de l’élevage Prain de Loire-Atlantique, lauréates du prix d’ensemble femelles 2012. - © C. L.

Quatre cent six animaux sont sur leur trente et un  pour le concours interrégional de l’Arc atlantique. Un nombre équivalent à l’an dernier. Mais cette année, ils ne seront pas seuls à défiler et à jouer des muscles au parc des expositions de La Roche-sur-Yon. Avec eux, deux races laitières, les prim’holsteins et les montbéliardes, défileront sur le grand ring élevage des Oudairies pour leur concours départemental. Les blondes d’Aquitaine, les parthenaises et les limousines sont aussi attendues pour une présentation. Les chèvres, une centaine, seront également de la fête. Sans oublier les moutons dont les principales races élevées dans la région seront présentées. 
C’est la nouvelle configuration initiée par la chambre d’agriculture de Vendée et son pôle élevage qui a souhaité rassembler en un même lieu et au même moment les principaux concours d’élevage. L’initiative a séduit les sélectionneurs puisque près de 800 animaux seront rassemblés sous 4 chapiteaux. C’est donc une réussite pour cette première édition du salon Tech’Elevage. Ce sont  bien sûr les charolais qui dominent les concours. Parmi les 406 représentants des meilleures étables des départements de l’Arc atlantique, ce sont les jeunes qui constituent le plus gros de la troupe. 245 mâles et 34 femelles de l’année, 62 mâles et 6 femelles d’automne. Côté adultes, sont sur les rangs : 37 mâles et 22 femelles.
Trente femelles de boucherie de race charolaise sont aussi attendues parmi les 63 femelles présentées aux bouchers. Les prix spéciaux dont le public de connaisseurs raffole vont encore assurer le clou du spectacle. Cinq élevages vont concourir pour le prix de famille par le père, deux pour le prix de famille par la mère, et deux autres pour le prix d’élevage. Côté prix d’ensemble, le concours de l’Arc atlantique promet encore du suspens. Dix-sept élevages sont sur les rangs en ensembles mâles et 2 en femelles. Les quatre juges du Puy-de-Dôme auront du pain sur la planche pour départager tout ce beau monde. Ils seront assistés par 4 juges stagiaires.
La vente aux enchères de jeunes reproducteurs organisée par le Gesco  est programmée le vendredi 22 novembre à partir de 16 h 15. Le nombre de veaux diminue  par rapport aux précédentes éditions. Seulement 13 veaux sont inscrits. Certaines ventes sont montées jusqu’à 25-30 veaux.
Les premières  épreuves du concours interrégional charolais débuteront jeudi 21 novembre de 12 h 45 à 16 h 30 sur les rings intérieurs. Vendredi sera la grosse journée pour les sélectionneurs: de 8 h à 10 h 30, les juges attribueront les prix pour les veaux. Pour le jugement des prix spéciaux, trois heures sont réservées de 13 h à 16 heures pour départager l’élite.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. AGRI 79 Informations se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui