Agri79 Informations 02 mars 2017 à 08h00 | Par Actuagri

Dernière visite de François Hollande sur le thème de l’avenir

Dans une ambiance calme, François Hollande a répété, lors de sa dernière visite du Salon de l’agriculture, sa confiance et son soutien à un secteur en crise.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le volet bancaire du pacte de consolidation et de refinancement des exploitations agricoles est prolongé de trois mois. La prise en charge du coût de la garantie des prêts par l’État et la possibilité d’une année blanche ont quant à elles été renouvelées jusqu’au 30 juin.
Le volet bancaire du pacte de consolidation et de refinancement des exploitations agricoles est prolongé de trois mois. La prise en charge du coût de la garantie des prêts par l’État et la possibilité d’une année blanche ont quant à elles été renouvelées jusqu’au 30 juin. - © Actuagri

«Ce salon est partagé entre tristesse, avec le décès de Xavier Beulin, les différentes crises, mais il reste aussi le salon de l’excellence, de la qualité, du succès et de la reconnaissance populaire », a commenté le président de la République lors du Salon international de l’agriculture, qu’il inaugurait pour la dernière fois de son mandat le 25 février.


C’est cet état d’esprit qui a en effet animé tout son parcours, commencé vers 7 heures avec le dévoilement d’une plaque en hommage au président de la Fnsea, Xavier Beulin, puis ponctué de messages de soutien et d’espoir. Le président a été peu interpellé par les agriculteurs et les visiteurs mais il a circulé dans une ambiance calme, entre le hall des éleveurs, le hall institutionnel et celui du végétal, en passant par l’inauguration d’un colloque sur l’enseignement agricole, symbole du message qu’il a voulu porter envers la jeunesse et l’avenir du secteur. Un avenir qui nécessite selon lui le maintien de la Pac. « Il y a une politique agricole commune qu’il va falloir repenser mais surtout préserver. Ceux qui disent qu’il faut sortir de l’Europe, en définitive, veulent sortir l’agriculture de tout ce qui permet aux productions d’être rémunérées », a-t-il affirmé.


« Je veux saluer le travail des agriculteurs français qui nourrissent la planète, donnent à notre pays son image d’excellence et participent à l’aménagement du territoire ». Ce message de considération, François Hollande l’a rappelé de plus en plus fortement au cours de sa visite, après différentes discussions avec les représentants du monde agricole. Il lui était en effet difficile de venir avec des annonces alors que sa fin de mandat est proche.

Plus d'infos dans le journal Agri 79 du 3 mars 2017

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. AGRI 79 Informations se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui