Agri79 Informations 13 juillet 2016 à 08h00 | Par Gérard Kéraval

Des aides pour la biosécurité en volaille

La Nouvelle-Aquitaine va accorder des aides pour les producteurs de volailles de chair suite à l’arrêté du 8 février 2016.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Cinq périodes de dépôt des demandes sont prévues jusqu’à 
la fin de l’année 2016.
Cinq périodes de dépôt des demandes sont prévues jusqu’à la fin de l’année 2016. - © N.C.

Les producteurs de volailles (chair, repro et grasses) installés en Nouvelle-Aquitaine, qu’ils soient en organisations de production ou en vente directe, peuvent bénéficier d’aides à la réalisation d’investissements de biosécurité de la part du conseil régional. Il faut être agriculteur à titre principal et être à jour de ses cotisations fiscales et sociales. Les dépenses éligibles concernent le matériel et les aménagements prévus par l’arrêté biosécurité du 8 février 2016. Ainsi, tout ce qui concerne la matérialisation des différentes zones pour contrôler les accès, la gestion des cadavres, les aménagements des parcours, la désinfection du site d’élevage, le matériel d’enfouissement du lisier, sont éligibles.


Le plafond de dépenses subventionnables est de 25 000 € par porteur de projet avec un taux d’aide de 40 %, soit un potentiel de 10 000 €. Cet appel à projet a débuté le 30 juin et s’achèvera au 31 décembre 2016. Cinq périodes de dépôt des demandes sont prévues : du 30 juin au 31 août, du 1er septembre au 30 septembre, du 1er octobre au 31 octobre, du 1er novembre au 30 novembre et du 1er décembre au 31 décembre. L’instruction des dossiers sera faite par les services de la Nouvelle-Aquitaine sur le site de Poitiers pour les éleveurs de l’ex-Poitou-Charentes.

Plus d'infos dans le journal Agri 79 du 15 juillet 2016

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. AGRI 79 Informations se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,