Agri79 Informations 22 mars 2018 à 14h00 | Par Pascal Bisson

Des vêlages groupés pour gagner des kilos et diminuer le travail

Les performances des troupeaux en vêlages groupés sont très supérieures à une conduite en vêlages étalés. La première option permet l’optimisation de la conduite alimentaire grâce à la création de lots homogènes.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les vêlages groupés restent peu fréquents. En Pays de la Loire et en Deux-Sèvres, ils concernent 17 % des élevages.
Les vêlages groupés restent peu fréquents. En Pays de la Loire et en Deux-Sèvres, ils concernent 17 % des élevages. - © N.C.

Dans le cadre de la valorisation des tableaux de bord et des données de Bovins croissance, qui concernent les Pays de la Loire et les Deux-Sèvres, différentes stratégies ont été identifiées. La première d’entre elles consiste à faire vêler 90 % des animaux sur trois mois consécutifs (G3M). La deuxième propose un étalement des vêlages plus large. Sur six mois, l’élevage concentre ainsi 90 % des vêlages (G6M). La troisième stratégie, baptisée « double période » (DP), se caractérise par deux périodes de trois mois de vêlages intensifs. Entre les deux, moins de 10 % des vêlages ont lieu.
Ces stratégies relativement strictes pour la simple période (G3M) et la double période (DP) bousculent souvent les éleveurs, qui ont tendance à définir leur stratégie d’après les « pointes » de vêlages et non des « trous ».

Plus d'infos dans le journal Agri 79 du 23 mars 2018

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. AGRI 79 Informations se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,