Agri79 Informations 27 avril 2017 à 12h00 | Par Carole Mistral

L’Afdi ferraille pour trouver des fonds

L’association départementale a lancé il y a quelques semaines une campagne de collecte de ferraille en Deux-Sèvres dans le but de récolter de l’argent pour mener des projets de développement au Togo.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Michel Guionnet (au centre), le président de l’Afdi, accueille un point de collecte sur son exploitation. Il est entouré de Jean-Luc Gautreau, représentant FdCuma à l’Afdi (à gauche), de Philippe Martinot, président de la FdCuma, et Gérard Gellé, de l’Afdi (à droite).
Michel Guionnet (au centre), le président de l’Afdi, accueille un point de collecte sur son exploitation. Il est entouré de Jean-Luc Gautreau, représentant FdCuma à l’Afdi (à gauche), de Philippe Martinot, président de la FdCuma, et Gérard Gellé, de l’Afdi (à droite). - © C.M.

La ferraille s’accumule dans un coin de l’exploitation de Michel Guionnet, à Luché-Thouarsais, dans le nord des Deux-Sèvres. Des restes de vélo, de machine à laver, de tuyaux de toutes sortes. Destinés à une mort certaine, ces déchets ont pourtant de la valeur. Un peu plus d’une centaine d’euros la tonne, selon les cours en vigueur et la qualité de la ferraille amassée. Alors, le but est d’en recueillir un maximum auprès des agriculteurs du département. L’argent récolté permettra ainsi de soutenir les projets de développement menés par l’Afdi Deux-Sèvres au Togo. « La ferraille que nous récupérons n’est pas envoyée telle quelle en Afrique, tient à préciser Jean-Luc Gautreau, représentant de la FdCuma au conseil de l’Afdi. Elle est vendue à l’entreprise Fers et l’argent est ensuite versé à l’association ».

Néanmoins, les responsables de l’Afdi se refusent à être de vulgaires bailleurs de fonds. « Le but de l’Afdi est d’accompagner les agriculteurs togolais de manière structurelle, de leur apprendre des techniques adaptées à la situation locale », explique Jean-Luc Gautreau.

Pour connaître les points de collecte ou accueillir un dépôt de ferraille, contactez Michel Guionnet au 06 07 38 00 37.

Plus d'infos dans le journal Agri 79 du 28 avril 2017

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. AGRI 79 Informations se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui