Agri79 Informations 22 décembre 2016 à 08h00 | Par Christelle Picaud

L’équilibre des exploitations d’élevage intensives est menacé

Éleveurs, exploitants solidaires syndiqués ou non, élus du territoire… 150 personnes se sont réunies vendredi 16 novembre pour défendre le maintien des zones défavorisées en Deux-Sèvres.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Agriculteurs et élus du territoire sont mobilisés. À l’assemblée départementale comme au conseil régional, des notions en faveur du maintien des zones défavorisées ont été votées en début de semaine.
Agriculteurs et élus du territoire sont mobilisés. À l’assemblée départementale comme au conseil régional, des notions en faveur du maintien des zones défavorisées ont été votées en début de semaine. - © C.P.

«Trahison ». Ce vendredi 16 décembre, Loïc Parnaudeau ne mâche pas ses mots. Éleveur de mouton à Vasles, il vit sur une exploitation qui s’étend sur 54 ha dont 33 ha d’herbe, 4 ha de maïs et 7 ha de triticale. « Une exploitation dont la viabilité repose sur une intensification de la production à l’hectare ainsi que la valorisation des surfaces fourragères via les aides publiques. De petite taille, peu gourmande en intrants, respectueuse de l’environnement et du paysage de Gâtine, elle répond aux attentes exprimées par notre société. Mais, avec l’évolution annoncée des aides publiques, cet outil a peu de chance, en l’état, de séduire un jeune », regrette le quinquagénaire. Sans l’ICHN, dépendante du classement en zone défavorisée, et compte tenu de l’évolution au 1er janvier 2017 du calcul de la prime à la brebis (voir ci-dessous), « il se peut que je sois obligé de changer ma stratégie, voire contraint d’entrer dans la course à l’agrandissement, ce que j’ai évité toute ma vie d’éleveur », poursuit l’agriculteur, lassé de ces changements brutaux de politique

Plus d'infos dans le journal Agri 79 du 23 décembre 2016

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. AGRI 79 Informations se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui