Agri79 Informations 24 janvier 2013 à 10h47 | Par Catherine Perrot

Lait - Agrial et Eurial annoncent leur projet de fusion de leurs activités laitières

Vendredi 18 janvier, à l’issue d’un Comité central d’entreprise exceptionnel, les coopératives Agrial et Eurial ont annoncé leur rapprochement.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La nouvelle entité, qui portera le nom d’Eurial, constituera à terme, avec 2 milliards de litres de lait, le deuxième groupe laitier coopératif français, et le sixième opérateur laitier français.
La nouvelle entité, qui portera le nom d’Eurial, constituera à terme, avec 2 milliards de litres de lait, le deuxième groupe laitier coopératif français, et le sixième opérateur laitier français. - © N. C.
Vendredi 18 janvier, à l’issue d’un Comité central d’entreprise exceptionnel, les coopératives Agrial et Eurial ont annoncé leur rapprochement, devant déboucher sur une fusion de leurs activités laitières d’ici deux ans.
Si Eurial est un grand et ancien groupe fromager, qui transforme un milliard de litres de lait par an, Agrial, lui, est un nouveau venu sur le lait. D’origine normande, Agrial est surtout connu pour ses activités en légumes, avec la marque Florette, et en cidre, avec la marque Loïc Raison, toutes deux leaders sur leurs marchés.

La nouvelle entité portera le nom d’Eurial
Agrial est entré récemment dans le monde du lait, en reprenant les activités de collecte de l’ancienne Union laitière normande (ULN), puis en créant Senagral avec l’entreprise Senoble.
Après consultation de toutes les instances concernées, et notamment  de l’autorité de la concurrence, la branche laitière d’Agrial, baptisée Filae, devrait donc rejoindre Eurial. La nouvelle entité, qui portera le nom d’Eurial, constituera à terme, avec 2 milliards de litres de lait, le deuxième groupe laitier coopératif français, et le sixième opérateur laitier français.
Ces deux coopératives, toutes les deux en très bonne santé financière, ont ainsi pour objectif de préparer l’après 2015, et de conforter leurs débouchés, en particulier sur les marchés à l’export, car c’est là que se situent les marges de progression et les meilleurs gages de la pérennité des exploitations de leurs coopérateurs.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. AGRI 79 Informations se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui