Agri79 Informations 09 novembre 2017 à 08h00 | Par Christelle Picaud

Le grand écart des résultats techniques en bovins viande

La race charolaise, largement majoritaire en Deux-Sèvres, continue de voir son effectif baisser au profit des races limousine, blonde d'Aquitaine et parthenaise.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La race charolaise compte 38 231 vêlages dans le département en 2016. Un chiffre en baisse du fait de la diminution des mises bas et du nombre d'exploitations.
La race charolaise compte 38 231 vêlages dans le département en 2016. Un chiffre en baisse du fait de la diminution des mises bas et du nombre d'exploitations. - © N.C.

La chambre d'agriculture s'est penchée sur les chiffres. En Deux-Sèvres, en 2016, avec 1 609 exploitations de plus de 15 vaches, le nombre de fermes comptant des bovins viande est en baisse. En revanche, le cheptel allaitant est stable. Le nombre de vêlages augmente même de 709 par rapport à 2015. Ce phénomène, conjugué à une amélioration des résultats techniques et notamment une baisse de la mortalité, offre à l'économie du département 1 004 veaux vivants à 90 jours de plus qu'en 2015.
Bien qu'en perte de vitesse, la Charolaise reste la première race du département. Avec 38 231 vêlages en 2016, elle marque toutefois le pas. Les mises bas sont en baisse de 0,4 % en un an mais de 13 % en 9 ans

Plus d'infos dans le dossier bovins viande du journal Agri 79 du 10 novembre 2017

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. AGRI 79 Informations se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui