L'Agriculteur Normand 27 février 2017 à 08h00 | Par T.Guillemot

Les 4 vérités de Paul Nahon, 35 ans de télévision dont « Envoyé Spécial »

Il a coupé son micro de journaliste professionnel après 35 ans de télévision. Le créateur de l'émission référence «Envoyé Spécial» en 1990, avec son comparse Bernard Benyamin se consacre désormais bénévolement à l'humanitaire. Il est le communicant de «La chaine de l'espoir», association qui soigne les enfants dans les pays en difficultés. Il a également été directeur de l'information de France 2 et premier présentateur de l'émission «Les 4 vérités». Entretien avec Paul Nahon qui évoque l'agriculture, les médias, la politique, Lactalis..

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Lactalis? « Je n'ai pas de jugement de valeur à porter sur cette affaire. Chacun a pris ses responsabilités. Je trouve quand même un peu dur que Lactalis, qui est une immense entreprise, puisse black-lister deux pauvres producteurs de lait qui se sont permis d'émettre quelques critiques bienvenues à l'époque. 
Je trouve cela même effrayant. »
Lactalis? « Je n'ai pas de jugement de valeur à porter sur cette affaire. Chacun a pris ses responsabilités. Je trouve quand même un peu dur que Lactalis, qui est une immense entreprise, puisse black-lister deux pauvres producteurs de lait qui se sont permis d'émettre quelques critiques bienvenues à l'époque. Je trouve cela même effrayant. » - © TG

>> Comment est née votre vocation pour le journalisme ?
Je suis un enfant des villes, né à Casablanca, au Maroc. Vers l'âge de 12/13 ans, j'ai suivi mes parents à Paris. La première chose que j'ai vue dans l'appartement que nous avions loué, c'est la télévision. Une découverte pour moi. J'ai regardé mes premiers reportages et, je ne sais pas pourquoi, ça m'a bouleversé. C'est alors que je me suis dit que je voulais faire ce métier de journaliste et rien d'autre.  Mes   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Agriculteur Normand

Les brèves du journal
Prochaine brève

8 brève(s) » voir toutes