Agri79 Informations 16 novembre 2017 à 08h00 | Par Carole Mistral

Les oppositions à la création de réserves de substitution s’expriment, les adhésions se multiplient

Cinq communes sur les dix-neuf concernées par les réserves de substitution sont toujours opposées à leur création sur leur territoire. Dans le même temps, la préfecture des Deux-Sèvres, le parc naturel du Marais poitevin et l’agence de l’eau Loire-Bretagne ont affiché leur soutien.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © C.P.

La mise en place des dix-neuf réserves de la Sèvre niortaise est loin d’être un long fleuve tranquille. Cinq communes des Deux-Sèvres font toujours opposition à la création de réserves sur leur territoire : Saint-Hilaire-la-Palud, Belleville, Bougon, Amuré et Usseau. Si des oppositions persistent, dans le même temps, les rangs des adhérents se gonflent. Jeudi 9 novembre, l’agence de l’eau Loire-Bretagne a confirmé sa participation financière à hauteur de 28 354 904 euros. Le lendemain, c’est le parc naturel régional du Marais poitevin qui a exprimé son soutien

Plus d'infos dans le journal Agri 79 du 17 novembre 2017

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. AGRI 79 Informations se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui