Agri79 Informations 13 avril 2017 à 08h00 | Par C.P.

Seuls les palmipèdes restent sous surveillance

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © N.C.

Alors que la zone de surveillance était levée sur Fors au cours de la semaine dernière, un nouveau cas de grippe aviaire était diagnostiqué dans le périmètre de la zone plus au nord, lié au cas de La Chapelle-Bâton. C’est à Saint-Gelais que le septième cas du département a été identifié. Le résultat des écouvillons réalisés dans le cadre de la procédure de surveillance a certifié la présence du H5N3. Les 4 000 canards prêts à gaver qui étaient sur le départ ont été euthanasiés vendredi 7 avril. L’élevage est entré en procédure de désinfection.
Faiblement pathogène, ce nouveau cas n’aura pas fait obstacle à la levée de la zone de surveillance sur La Chapelle-Bâton et Augé. Le 12 avril, l’arrêté préfectoral officialisant cet assouplissement était signé par le préfet des Deux-Sèvres. « Toutefois, compte tenu de l’ampleur de cette crise sanitaire et en raison des risques de résurgence et de recontamination, les mises en place de palmipèdes dans les élevages de cette zone et certains de leurs mouvements restent encadrées par un arrêté préfectoral de zone de contrôle temporaire », précisaient les services de l’État dans un communiqué de presse. En revanche, les autres mesures sont levées, notamment en ce qui concerne les contraintes pour les mouvements des autres volailles.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. AGRI 79 Informations se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui