Agri79 Informations 10 octobre 2013 à 10h31 | Par N.C.

Sommet de l'élevage - Fnsea 79 et JA 79 demandent une surdotation des 50 premiers hectares à l’actif exploitant

Abonnez-vous Réagir Imprimer
François Hollande, lors de sa visite au Sommet de l'élevage 2013.
François Hollande, lors de sa visite au Sommet de l'élevage 2013. - © Actuagri

Les membres des bureaux de la Fnsea 79 et des JA 79, réunis le 7 octobre, constatent « un profond décalage entre la teneur du discours du Président de la République qui dit avoir fait des choix pour que l’élevage soit la priorité de notre politique agricole » et les mesures annoncées . S’ils expliquent que le doublement de l’enveloppe dédiée au plan de modernisation et la hausse de 100 millions d’euros par an des soutiens à l’installation « vont dans le bon sens », ils s’interrogent « sur l’effet levier de la future prime vache laitière au vue des fonds qui lui sont dédiés ».
Avec la revalorisation de l’ICHN, les deux organisations estiment que « le fossé va se creuser entre les zones de plaines et les zones défavorisées ». Enfin, « en faisant le choix de ne pas attribuer la surdotation des 50 premiers hectares à l’actif exploitant, François Hollande est en train de créer une injustice profonde dans notre secteur d’activité ». Les membres des bureaux estiment que 20 % des associés de sociétés agricoles ne bénéficieront pas de la surdotation.
Fnsea et JA 79 demandent au ministère « d’adopter une définition de l’actif exploitant qui doit être fonction de la prédominance de l’activité agricole dans le revenu de l’agriculteur et de tenir compte de ce critère dans l’attribution de la surdotation des 50 premiers hectares ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. AGRI 79 Informations se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,