Agri79 Informations 10 novembre 2015 à 08h00 | Par Ronan Lombard, d’après l’Institut de l’élevage

Des revenus qui retombent au plus bas

En 2015, tout converge pour augurer des revenus médiocres des éleveurs. Selon les estimations de l’Institut de l’élevage, ils seront encore plus bas qu’en 2014.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La réévaluation des cours du milieu d’année ne suffit pas à compenser le manque à gagner du début d’année et la dégradation envisagée pour les dernières semaines. Sur le marché maigre, la situation a été favorisée par les débouchés turc et italien en début d’année.
La réévaluation des cours du milieu d’année ne suffit pas à compenser le manque à gagner du début d’année et la dégradation envisagée pour les dernières semaines. Sur le marché maigre, la situation a été favorisée par les débouchés turc et italien en début d’année. - © N.C.

Entre 2014 et 2015, le revenu annuel par Unité de main-d’œuvre (UMO) en élevage allaitant diminue. Le décrochage sera de l’ordre de 4 000 à 5 000 € pour un RCAI moyen (revenu courant avant impôts) évalué comme inférieur à 20 000 €, pour retomber au très bas niveau de 2008-2009. Le chiffre est issu de l’analyse des données obtenues des fermes du dispositif Inosys- Réseaux d’élevage et des estimations de prix et d’indices faites par l’Institut de l’élevage. Les éleveurs de bovins viande demeurent ainsi enlisés dans une crise qui devient structurelle. Ces bas revenus augmentent les niveaux d’endettement déjà très élevés, freinent les investissements et dissuadent les candidats à la reprise d’atelier. Si une légère détente des charges de structures est observée, elles restent élevées. À l’inverse, sous l’effet de la convergence et de la redéfinition des paiements couplés à la vache allaitante, les aides Pac se réduisent tandis que les ventes bovines, en valeur, stagnent.

Lire la suite dans Agri 79 (dossier)

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. AGRI 79 Informations se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui